Anxiété chez l'enfant : 5 pistes d'intervention.

Cette anxiété qui gâche le bonheur de plusieurs enfants et adolescents.

De plus en plus d’adultes affirment vivre du stress et de l’anxiété sur une base régulière. C’est un phénomène qui se vit également chez les enfants. En effet, les études démontrent que 45 % des enfants sont stressés au quotidien.

Source : Gouvernement du Québec, Anxiété chez l’enfant. conseils-et-prevention, Février 2019.

Si l’on décortique les résultats selon l’âge de cette étude, le taux de stress grimpe même à 60 % chez les adolescents de 12 à 17 ans. En ce qui concerne les enfants de 11 ans et moins, le tiers d’entre eux sont stressés (34%).

Deux facteurs importants peuvent expliquer l’anxiété chez les enfants : l’hérédité et les facteurs environnementaux. Le but de cet article n’est pas de parler des facteurs en détail, mais plutôt de vous aider à trouver des pistes de réflexion si votre enfant fait partie de ceux touchés par l'anxiété.

|Comment aider son enfant ?

Voici 5 questions à se poser, en tant que parents, qui peuvent grandement aider un enfant à vivre moins d’anxiété.

1- Est-ce que mon enfant à un horaire de premier ministre ?

Aujourd’hui, presque tous les enfants sont confrontés à vivre dans une société de performance. On les inscrit dans toute sorte d’activités. On veut qu’ils dépensent leur énergie, qu’ils socialisent, qu’ils développent des passions ou parfois, on veut juste éviter qu’ils s’ennuient à la maison. Ils ont des agendas très chargés qui contiennent peu de moments réservés au repos. Même à la garderie, ils sont sans cesse stimulés. Nous vous invitons à réfléchir à ces questions. Est-ce que c’est trop pour mon enfant ? Est-ce que celui-ci est épuisé quand il termine ses journées ? Est-ce que mon enfant à des moments, dans une journée, pour le jeu libre et le repos ?

2- Est-ce que je laisse mon enfant être un enfant ?

Un enfant devrait pouvoir jouer librement, en prenant des risques, et parfois même se faire un peu mal. Ce sont des étapes importantes afin d'apprendre et grandir. On est constamment sur nos gardes avec les « Attentions ! » et « Tu vas te faire mal ! » ou « Cours pas trop vite, tu vas tomber ! ». On a tellement peur que nos enfants se blessent, qu’on leur transpose parfois cette peur et ce manque de confiance, alors ils finissent par être anxieux et avoir peu de confiance en eux. C’est nécessaire de laisser son enfant prendre quelques risques. C'est en courant trop vite ou en grimpant trop haut qu’il va découvrir ses limites, mais aussi les dépasser. Il faut leur laisser expérimenter la résilience et la persévérance.

3- Est-ce que je laisse l’école décider des soirées de mon enfant ?

Sans vouloir lancer des roches au milieu scolaire, avez-vous remarqué que les enfants ont souvent des devoirs ? Est-ce qu’ils sont vraiment nécessaires ? Plusieurs études démontrent qu’au primaire, il n'y a aucune corrélation entre le temps passé à faire des devoirs et les résultats scolaires. Le but ici est seulement de lancer une réflexion sur le temps et l’énergie consacrés à l’école versus le temps pour relaxer et s’épanouir autrement. N’oubliez pas que les enfants ont besoin d'une pause après leur journée d’école et que parfois, ne pas faire ses devoirs pour une soirée, ne les condamnera pas à l’échec. La persévérance scolaire peut se valoriser par d’autres façons que les notes…

4- Est-ce que je suis un parent stressé ?

Les enfants sont des éponges. Ils ont tendance à tout s’approprier, incluant les émotions de leurs parents. Bref, si un parent est stressé et anxieux, il y a de fortes chances que son enfant le soit aussi. De même que si le parent est triste, irritable ou anxieux. Les parents veulent souvent être parfaits dans toutes les sphères de leur vie. Ils se mettent de la pression et ils en subissent les conséquences - leurs enfants aussi. Toutefois, un enfant profitera davantage d’un parent calme et en contrôle de ses émotions.

5- Est-ce que j’ai les outils nécessaires pour accompagner mon enfant lorsqu’il est anxieux ?

C’est important pour le parent de bien comprendre l’anxiété. Cela fait partie de son rôle d’enseigner à son enfant cette émotion complexe qu’il pourrait ressentir plusieurs fois dans sa vie. Lorsque votre enfant sera confronté à une situation anxiogène, il sera capable d’y faire face avec plus de calme si vous lui donnez les bons outils. Il existe toutes sortes de lectures intéressantes sur l’anxiété chez les enfants. N’hésitez pas à aller faire un tour dans une librairie.

Un outil d'intervention utile.

Nous en profitons aussi pour vous parler d’un produit thérapeutique très efficace pour les enfants anxieux : les couvertures apaisantes. Vous pourriez être agréablement surpris de découvrir ce produit qui a fait ses preuves depuis de nombreuses années et qui est particulièrement utile si votre enfant souffre d’anxiété. Les couvertures sont spécialement conçues pour aider les enfants présentant des symptômes de stress, d’anxiété, des difficultés de concentration, de l’hyperactivité, d’un sommeil perturbateur ainsi que dans plusieurs autres contextes.

Découvrez les couvertures apaisantes 7lb pour enfantsPROMO | jusqu'à 45 % de rabais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *